Peut-on faire un déni de grossesse en y pensant ?

Camille

By Camille

Noter cet article

Un déni de grossesse se caractérise par le fait qu’une femme enceinte n’ait pas conscience de son état malgré la présence des symptômes et des signes physiques. Mais il arrive que certaines femmes de façon consciente, nient la possibilité d’être enceinte compte tenu des doutes et des pensées qu’elles ont à propos de leur grossesse. C’est de là que la question se pose de savoir si l’on peut faire un déni de grossesse en y pensant ? Obtenez la réponse dans cet article.

Peut-on faire un déni de grossesse en y pensant ?

Il est dit que le déni de grossesse est une incapacité de reconnaissance de son état de femme enceinte. Cela que ce soit en présence ou en l’absence de signes tels les menstruations, la prise de poids, les seins sensibles ou les nausées. Certaines femmes, tant qu’elles n’observent pas l’arrondissement de leur ventre sont incapable de savoir qu’elles attendent un enfant. C’est-à-dire que de façon inconsciente à 100 %, elles ignorent leur état.

Au même instant, il y en a qui font tout simplement un déni de grossesse à cause des pensées contradictoires qu’elles ont au sujet de leur grossesse. Ce sont celles qui doutent de leur état de santé sans savoir qu’elles sont tombées grosses. Dans l’un ou l’autre des cas, les pensées sont insuffisantes pour nier la grossesse, puisqu’elles n’en ont du tout pas conscience.

Lire aussi :  Test de grossesse négatif puis positif après quelques heures

Par contre, lorsqu’une femme a déjà conscience de son état de femme enceinte, et qu’elle nie cela de façon consciente, l’on ne peut plus parler de déni de grossesse. C’est un cas qui survient lorsque la grossesse n’est pas désirée, l’intéressée ne se sent pas prête pour s’occuper d’un enfant ou quand des problèmes prévaut dans la famille ou dans la relation.

En somme, le simple fait de penser à un déni de grossesse ne peut pas conduire à sa manifestation chez une femme. Il en est ainsi parce que le déni de grossesse requiert l’incapacité consciente de la femme à reconnaître son état. Cependant, d’autres facteurs psychologiques peuvent conduire à un état d’inconscience total d’une grossesse.

Quels sont les facteurs psychologiques qui peuvent conduire à un déni de grossesse ?

Le déni de grossesse est comme un mécanisme de défense psychologique permettant à la gente féminine de faire face à un problème qu’elle se refuse d’accepter consciemment ou inconsciemment. Pour diverses raisons, il peut être déclenché. Il peut s’agir de problèmes relationnels, de traumatismes antérieurs ou de problèmes psychiques.

Les femmes victimes d’abus sexuels pendant l’enfance peuvent éprouver des difficultés à accepter leur propre sexualité et de ce fait, elles n’arrivent pas à accepter qu’elles sont sexuellement actives. Elles perçoivent alors une grossesse comme une forme d’atteinte à leur identité sexuelle ainsi qu’à leur sécurité psychologique. Ce sont des conceptions qui peuvent conduire facilement à la manifestation d’un déni de grossesse.

Aussi, lorsque le stress d’une femme est causé par un conflit familial, elle peut facilement et de façon inconsciente se réfugier dans le mécanisme de déni de grossesse. Pour elle, il s’agit là d’une solution lui permettant de faire face à ses problèmes sans avoir à y ajouter d’autres responsabilités ou sources de stress. Le déni de grossesse peut également être lié à des problèmes psychiques. Il peut s’agir d’un problème de bipolarité ou d’un trouble de la personnalité ou de l’humeur (anxiété, dépression, etc.).

Lire aussi :  L'hémochromatose et sommeil : que faut-il savoir ?

En somme, les états psychologiques à l’instar des antécédents traumatiques, des problèmes relationnels ou les dysfonctionnements psychiques sont des éléments qui peuvent entraîner la survenance d’un déni de grossesse chez une femme. Mis à part cela, l’on pourrait se tourner vers les problèmes sanitaires généraux. Mais il est impossible qu’il survienne parce qu’on y pense puisque le simple fait d’y penser révèle que le sujet en a conscience.

Laisser un commentaire