La marque britannique Burberry, connue pour ses trenchs et son tissu à carreaux écossais beiges, vient de lancer un site communautaire Artofthetrench.com, dédié à son fameux trench, donc. Sur ce site, les trenchophiles (comment ça, j’invente des mots?) peuvent échanger impressions, conseils et émotions autour de la pièce la plus connue de la griffe anglaise.

En soi, cela n’est pas forcément transcendant, mais Artofthetrench.com est très bien fait. Une BO sympathique, un mode de recherche ultra intuitif pour zapper d’une photo à l’autre, n’afficher que les hommes, que les femmes, que les trenchs à ceinture, sans ceinture, plutôt clairs, plutôt foncés, et ainsi de suite. Un moyen ultra efficace de montrer la diversité des collections de la marque, quand on s’imagine souvent qu’elle n’est composée que d’un seul modèle, le classique trench beige ceinturé. Eh bien non, vous verrez, vous risquez d’être impressionnés!

Image 73

Le site est de plus lancé en collaboration avec Scott Schuman, THE Sartorialist, un élément qui n’est pas pour me déplaire, vous l’imaginez! Le site insiste à travers ses photos et les autres, sur « l’expérience » que chacun peut vivre avec le trench Burberry. Christopher Bailey, directeur de créa chez Burberry, le résume ainsi : « Chaque personne a une histoire particulière, en relation avec son trench,ou à la première fois qu’elle en a porté un. J’adore cette idée que tout les gens à travers le monde pourront partager ces histoires et ces images« .

Les visiteurs du site peuvent bien évidemment commenter, faire partager sur Facebook ou Twitter ou encore soumettre leur propre photo de leur trench Burberry. Une belle utilisation du Web pour Burberry, qui commence à devenir coutumière du fait. Elle avait en effet déjà retransmis en septembre dernier son défilé printemps-été 2010, organisé à Londres, en direct sur le net, puis proposé à la vente en ligne deux trenchs de la collection printemps-été, en avance de plusieurs mois. Selon Women’s Wear Daily, les deux pièces avaient été toutes vendues en 48 heures. Burberry aurait également décidé d’abandonner les traditionnels catalogues sur papier. Ses look-books vont être intégralement digitalisés, offrant la possibilité de voir les modèles en 360° sur le site ou sur des tablettes numériques en boutique. Christopher Bailey de Burberry communique également sur Twitter, YouTube et Facebook (la page Burberry compte plus de 700 000 fans).

Image 91

Alors même si pour moi, LE trench, c’est le trench Comptoir des Cotonniers, je trouve que tout cela donne très envie de tester Burberry (un jour…)!

En savoir plus :

Blog L’entreprise, La Marque dans tous ses états

Artofthetrench.com

The Sartorialist
loading


hellocoton